Blog Réflexions

Un regain d'énergie

24 juillet 2020

Remise en cause.
Métamorphose? Passer par la douleur pour atteindre le bonheur.
Métamorphose? Passer par la douleur pour atteindre le bonheur.

Je passe par une phase de ma vie où les choses m'atteignent deux fois plus, où je comprends mieux certaines réalités, où ma sensibilité est exacerbée.

Je pense qu'il arrive un moment dans la vie de tout homme où il remet en question tout ce qu'il croit connaître.

La réalité telle qu'elle se fait percevoir.

Nos aînés nous répètent souvent qu'on ne finit jamais d'apprendre et ils n'ont pas tort, parce qu'au delà de l'apprentissage quotidien, nous nous rendons compte que finalement ce que nous connaissons déjà n'est pas forcément la réalité.

C'est ce que je suis en train d'expérimenter. À la fin de cette longue expérience–je le sens–, j'en sortirai sûrement grandie, avec un caractère plus affiné, une personnalité plus "adulte" qui me suivra peut-être jusqu'à la fin de mes jours ou jusqu'à ce qu'un autre cycle pareil recommence.

Partager.

Pourquoi je vous en parle? La plupart des certitudes sur lesquelles je me suis basée jusque là pour vivre ont contribué à la création de mon estime de moi bancal qui vole au gré de mes humeurs et des situations auxquels je fais face.

Aujourd'hui,  en me prenant au jeu de la rétrospective, je me rends compte que la modification de mes certitudes modifie l'opinion que j'ai de moi et donc mon estime pour moi.

C'est un mélange de félicité et de douleur que constitue cette expérience que je sens comme une transition dans ma vie.

Résultats d'expérience.

La question que je me pose est, si j'en sors grandie, mon estime de moi grandira-t-il aussi? Et en même temps, je suis plutôt sereine et confiante parce que j'ai l'impression d'avoir trouvé une partie de la recette. Je me sens boostée, revigorée et prête à combattre.

Je pourrais conclure en disant que si j'ai toujours su que les événements de la vie nous forgent, le vivre n'en est pas moins intense. C'est la vie. Et bon sang la vie est belle malgré ce qu'on dit !